L’église Théosképasti-Andros

L’église Théosképasti se situe dans la capitale de l’ile d’Andros à Chora. Plus précisément en contrebas de la place Kaïri, après avoir descendu une bonne quantité de marches… La vue sur la plage de Paraporti est magnifique.

Nous voici donc sur le parvis de l’église de la vierge Théosképasti, protectrice de l’île d’Andros et de ses marins, avec sa magnifique iconostase et ses nombreux ex-voto, icônes et autres lampes à huile recouverts d’argent.

Le plus beau reste encore l’histoire de cette église. Elle est construite dans la baie de Paraporti, près des vagues qui fouettent les rochers, là où, dans une grotte, fût trouvée l’icône sacrée de Théomitoros lors d’une nuit sombre, sans astres. L’icône est alors amenée et placé dans la petite église voisine Agios Athanasiou. Les fidèles  commencèrent alors à construire l’église, à l’endroit où fut trouvé l’icône sacrée. Par manque de moyens elle resta malheureusement longtemps inachevée, sans toit. Jusqu’à ce que produise le premier miracle. Par une nuit de tempête, un bateau remplit d’une importante cargaison de bois se vit obliger de s’en décharger d’une bonne partie pour ne pas sombrer. Ce bois dériva jusqu’aux côtes d’Andros pour enfin venir s’échouer sur la plage de Paraporti au pied des rochers de l’église. Avec ce bois les fidèles purent achever le toit de l’église, qu’ils baptisèrent « Couverte par Dieu » ou « Toit de Dieu ».

L’icône de la « Megalochari » (de la Grande Joie) représente la « Vierge Conductrice» tenant dans ses bras le Christ bébé, plein de candeur. L’icône est entièrement recouverte, à part les visages, d’argent.

La fête de l’église se déroule toujours un vendredi, deux semaines avant le Vendredi Saint. A l’occasion de cette fête l’icône de la Vierge est décorée de fleurs fraîches et d’offrandes, puis placée pour l’occasion dans un sanctuaire en bois sculpté porté par des fidèles lors de la grande procession qu’elle engendre. Le mitropolitis des Cyclades se déplace pour l’occasion , puis le soir venu et la nuit tombée l’icône est de nouveau promenée dans la rue principale de Chora au milieu d’une procession de lampions tenus par les écoliers de la ville.

Si vous avez la chance d’assister à cette belle fête, vous n’y resterez pas insensibles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.