Le château de Faneromeni – Andros

Le château de Faneromeni – Andros 

On l’appelle le «château du Haut », le «château de la Vieille », le « château Faneromeni »….comprenez par là le château de celle qui révéla le secret… Voila à peu près qui résume bien ce que fût ce mystérieux château. Ce fût la plus puissante et plus grande communauté d’Andros au Moyen âge. Il fût construit par les Vénitiens sur un plateau, à 600 mètres d’altitude au nord de la baie de Korthi. Cet immense fort pouvait protéger plus de mille personnes des attaques de pirates. Sa localisation était tenue secrète, il était dissimulé derrières de gros rochers et d’un mur d’enceinte très important. Il surplombait la mer Egée mais restait invisible depuis celle-ci. L’histoire exacte de ce fort reste floue et entourée de diverses légendes dont voici la plus connue. Les Turcs ne pouvant pénétrer dans le fort, envoyèrent une vieille dame et sa fille enceinte demander de l’aide. Elles furent bien accueillies et pénétrèrent dans l’enceinte du fort. La nuit venue, la vieille ouvrit la porte de la forteresse et les Turcs s’introduisirent à l’intérieur et tuèrent tout ses habitants. Par la suite rongée par les remords la vieille dame se suicida en sautant dans la mer du haut d’un grand rocher. Aujourd’hui, perdurent deux lieux en souvenir de la trahison de cette vieille dame, le château de la Vieille et la plage du « Saut de la Vielle » à Korthi. Cette belle plage abrite un rocher plus ou moins curieux de part sa forme, sa hauteur et sa localisation.

A partir d’un sentier qui part du village de Kochilou on peut se promener dans les ruines du fort, à travers l’emplacement des anciennes habitations, visiter l’église Faneromeni, et admirer la vue exceptionnelle sur la mer Egée. Voila encore un lieu rempli d’histoire qui témoigne encore une fois de la riche histoire d’Andros.